Avec l'encouragement de Mgr. Morerod, évêque de Lausanne Genève et Fribourg,
un groupe de parents, dont des enseignants, projette de fonder une école secondaire catholique (Cycle d'Orientation) dans le canton de Fribourg.

Les fondements chrétiens de notre civilisation ne sont plus enseignés conformément à l'enseignement de l'Église. Ainsi l'école tend à se contenter de contenus purement pédagogiques sans lien avec une véritable éducation prenant en compte toutes les dimensions de la personne humaine.

Les défis qui attendent les élèves sur le marché du travail comme dans la société de demain sont complexes. Sans cette éducation aboutie les jeunes peinent à maîtriser de manière constructive les nouveaux moyens de communication offerts par les nouvelles technologies en mutation constante.

En outre l'enseignement de théories qui relativisent la conscience éthique et malmènent le sens commun commence à s'imposer dans les écoles publiques (idéologies de genre et promotion d'une sexualité de consommation détachée de son enracinement spirituel).

En quête de sérénité, la jeunesse, de plus en plus en proie aux violences verbales et physiques, peine à trouver un cadre qui favorise des rapports apaisés.

Pour ces raisons, l'association « Alliance St. Pierre Canisius pour l'Education » souhaite créer un cycle d'orientation qui puisse offrir une alternative à l'école publique aux familles chrétiennes.

Cette école, en conformité avec la tradition d'excellence des écoles fribourgeoises ainsi qu'avec les normes du DICS (Département de l'Instruction Publique, de la Culture et du Sport) suivra le programme pédagogique du canton, tout en se distinguant par les aspects suivants :

L'école est considérée comme un lieu d'éducation intégrale de la personne humaine à travers un projet éducatif clair qui suit l'enseignement de l'évangile, notamment grâce à la fréquentation régulière des sacrements de l'Eglise.

L'excellence pédagogique dans un cadre qui favorise le sens critique et l'épanouissement intellectuel et spirituel de l'adolescent.

Le développement de compétences sur les nouvelles technologies en sensibilisant les jeunes aux risques et opportunités des médias sociaux et de l'environnement informatique.

Le développement d'une culture artistique par la pratique des arts tels que le théâtre, le chant et les arts visuels.

La discipline et la sécurité dans l'enceinte scolaire.